Background Image

HILDEGARDE DE BINGEN, 920 ans d'histoire !


Cette abbesse allemande née au moyen-âge n’est pas moins qu’une femme avant-gardiste qui a su apporter à travers ses écrits, un savoir exceptionnel reconnu aujourd’hui dans le monde entier !

horlogeSon enfance :
C’est en 1098 à Bermersheim précisément que la petite Hildegarde voit le jour au cours de l’été, sans doute au mois d’août. Ce bourg situé à 25 kilomètres au sud de Mayence, se trouve aussi près d’Alzey en Rhénanie-Palatinat.
Conscients d’avoir une fille douée de dons extraordinaires, ses parents décident de la confier à Jutta Von Sponheim (fille du Comte Stéphane II) pour son éducation vers l’âge de huit ans.
Elle sera alors amenée dans un ermitage situé à côté du monastère appelé Disibodenberg (la montagne de Disibod). Elle y apprendra la lecture, l’écriture, et probablement un instrument de musique, la lyre et tous les rudiments utiles pour une jeune fille de son rang.

Hildegarde de Bingen devient abbesse :
En 1136, un événement douloureux pourtant survient, la mort de Jutta, un modèle pour l’ensemble des moniales. Hildegarde de Bingen va alors devenir la prieure et bientôt la supérieure de son propre monastère…
En 1141, elle va commencer à rédiger l’une de ses plus grandes œuvres appelés « le scivias ».
Après bien des péripéties et des souffrances en 1150, l’Abbesse Hildegarde a maintenant l’autorisation de fonder son propre monastère à Bingen au Rupertsberg (Montagne de Saint Rupert).
Quinze ans plus tard, elle sera obligée d’en ouvrir un deuxième à Eibingen, tant les demandes sont nombreuses.

Fin de sa vie :
On retrouve parmi l’œuvre immense d’Hildegarde de Bingen, un livre de médecine, un livre de musique, un livre de psychologie et différents livres religieux.
Vers la fin de sa vie, elle fera quatre voyages (dont un en France) pour partager et prêcher sur le parvis des cathédrales.
Le 17 septembre 1179, marque la fin de sa vie, Hildegarde de Bingen est alors âgée de 81 ans.

Hildegarde de Bingen devient Docteur de l’Eglise :
Hildegarde de Bingen est devenue officiellement « Sainte Hildegarde » en mai 2012, bien que quatre tentatives aient été tentées au moyen-âge notamment en 1244 par le pape Innocent IV.
Peu après, elle a été déclarée « Docteur de l’Eglise » le 7 octobre 2012, par le pape Benoît XVI.
L’Eglise reconnaît que Sainte Hildegarde a apporté un savoir holistique exceptionnel.

Du moyen-âge à aujourd’hui :
C’est au 20ème siècle, que l’aventure des conseils naturels selon l’approche d’Hildegarde de Bingen commence avec le Dr Hertzka, un autrichien au grand cœur !
Celui-ci se voit offrir par son oncle le livre d’Hildegarde de Bingen « Causae et Curae ». Ce livre le fascine et il commence après la seconde guerre mondiale à mettre en pratique les recommandations d’Hildegarde avec beaucoup de succès. En 1983, le Dr Hertzka cherche un successeur en vain, il est déjà âgé de 70 ans.
Ce sera finalement Wighard Strehlow, naturopathe et docteur en biochimie, qui prendra la suite de son cabinet près du lac de Constance en Allemagne.
Les deux amis écriront de nombreux livres ensemble et créeront aussi une association.
Puis, le développement se fera aussi en Belgique, par l’intermédiaire du Dr Louis Van Hecken, médecin généraliste qui continue encore aujourd’hui à effectuer des recherches afin d’apporter un regard scientifique sur l’œuvre d’Hildegarde de Bingen.

Développement en France :
La commercialisation des produits par différents fournisseurs spécialisés va petit à petit démocratiser cette approche. Le grand public commence à s’y intéresser et à tester les recettes recommandées par Hildegarde de Bingen…
Un peu plus tard, la rédaction de plusieurs articles dans des magazines « grand public » achève de populariser cette approche !

Hildegarde de Bingen et maintenant Sainte Hildegarde, est une femme extraordinaire, qui a écrit un savoir universel, toujours actuel ! A découvrir dans de nombreux domaines, tels que, l’alimentation, les conseils naturels, la musique etc…

Par Mélody MOLINS.
[Extraits du livre « Hildegarde pour les débutants » aux Editions IH.]

Note de l’auteur : les faits historiques concernant l’histoire d’Hildegarde de Bingen datent du moyen-âge et peuvent varier d’un auteur à l’autre. En effet, il est très difficile d’avoir des renseignements précis car les biographies rédigées de son vivant ne sont pas suffisamment détaillées.
Source : Sœur Teresa Tromberend de l’Abtey Hildegard situé à Rüdesheim am Rhein.

 

polaoffrespecialeCONTINUEZ A DECOUVRIR L'UNIVERS D'HILDEGARDE AVEC LA FORMATION DE CONSEILLER(E) HILDEGARDIEN OU UNE AUTRE FORMATION !
-5% DE REMISE IMMEDIATE* 

J'EN PROFITE DES MAINTENANT !

*voir nos bons plans et CGV, pour en profiter...

 

 

documentation gratuite

 

Copyright 2018 / Tous droits réservés.
Information: Le contenu de cet article a pour but d'informer et ne remplace pas un avis médical, ni le diagnostic d'un médecin en cas de maladie. L'Institut Hildegardien décline toutes responsabilités relatives à l'usage des conseils donnés.

 

 

Connexion