VIE PRATIQUE naturelle senior

Top 10 des aliments santé selon les principes d’Hildegarde de Bingen !

En référence aux principes d’Hildegarde de Bingen, le magazine Natur’elle Senior a sélectionné 10 aliments recommandés par Hildegarde de Bingen avec à chaque fois, une petite recette.

Epeautre non hybridé, avoine, pois chiches, haricot sec, châtaigne, fenouil, psyllium, galanga, hysope, lait d’amande…
A chaque fois, une explication des propriétés, le mode d’emploi et le conseil de l’experte. Notre directrice, Mélody MOLINS a été en effet choisie par le magazine pour expliquer les bienfaits de cette approche.

Facile à lire et accessible voici un extrait de l’article :

L’épeautre non hybridé
Riche en protéines végétales (environ 17 %) et en magnésium anti-stress, il nourrit et « nettoie » l’organisme tout en soulageant les douleurs gastro-intestinales.

L’avoine
Elle donne un joli teint et apporte des fibres solubles, qui préviennent l’apparition du cancer du côlon, à condition d’en avaler 3 cuillères à soupe chaque jour. À éviter en cas de problèmes de digestion.

Le pois chiche
Riche en protéines végétales, en vitamines, en minéraux et en fibres alimentaires, il aide à prévenir le cholestérol et les maladies cardio-vasculaires. Il favorise la satiété pour les gros mangeurs.

Le haricot sec
Ses protéines, ses glucides lents et ses fibres en font un aliment protecteur et un allié dans la prévention du cholestérol et l’équilibre de la flore intestinale.

La châtaigne
C’est l’amie des sportifs. Nourrissante, elle est intéressante pour réguler le cholestérol. C’est aussi une bonne source de manganèse anti-âge, de cuivre protecteur des tissus et de phosphore, pour la solidité des os.

Le fenouil
Le meilleur des légumes détox ! Riche en eau et en fibres, peu calorique, il apporte du tonus grâce à sa vitamine B9. Sa graine absorbe les gaz de l’intestin, mais on l’évite après un cancer hormonal.

Le psyllium
Il régule le transit sans irriter la paroi intestinale : en début de repas, il réduit la sensation de faim ; en fin de repas, il favorise le transit. Pas d’utilisation au long cours en cas de traitement médical. À éviter pour les personnes très allergiques.

Le galanga
Cette épice aux jolies couleurs orangées remplace le poivre. Déconseillée aux estomacs sensibles, elle « réchauffe le corps »…

A retrouver en kiosque en septembre et octobre 2020.