bouillon institut hildegardien

SE PREPARER UN BON BOUILLON !

Les bouillons d’os ou d’arêtes font parti des héritages culinaires de l’Asie à l’Amérique Latine, en passant par l’Inde, l’Afrique ou encore l’Europe. Mais, ces dernières décennies, ils ont été bien oubliés dans nos pays occidentaux industrialisés. Pourtant, les bienfaits de ces bouillons devraient nous inciter à les remettre à l’honneur dans notre quotidien.

Dans sa panoplie de conseils, Hildegarde de Bingen nous dit que si l’on souffre, le bouillon d’os et en particulier de veau permet de retrouver un bon équilibre articulaire.
Il ne s’agit pas de la viande de bœuf, mais du pied, qui contient beaucoup de cartilage, de l’os, du collagène. La tradition de l’approche d’Hildegarde a privilégié le bouillon de pied de veau, car les animaux jeunes ont des articulations et des os en meilleur état.
Ce bouillon apporte à l’organisme tous les composants du cartilage (glucosamine, chondroïtine, silicium). Ce qui permet sa reconstitution et favorise l’équilibre articulaire. Il solidifie les os grâce aux minéraux et oligo-éléments et s’oppose ainsi aux vieillissements des os. Il va aussi, grâce aux acides aminés, stimuler la reconstruction des muqueuses, en particulier celle de l’intestin, et permettre ainsi la restauration de tous les tissus corporels. Sa richesse minérale permet une régulation de l’équilibre acido-basique du corps ce qui favorise la disparition des troubles rhumatismaux liées à l’acidité.
Deux acides aminés présents en abondance, la glycine et l’arginine permettent au corps d’évacuer les résidus métaboliques acides en facilitant leur élimination par les reins et la peau.
Sa grande richesse en oligo-éléments et minéraux en fait de facto un aliment très reminéralisant. De plus, le collagène permet à la fois la résistance et l’étirement des tissus, ce qui fait du bouillon une bonne recommandation pour les femmes enceintes.
Ce bouillon n’a pas de contre-indication, il est donc à conseiller sans restriction, soit sous forme de cure pour prévenir, soit au long court quand des problématiques sont déjà installées. Il a largement fait ses preuves et est adapté de l’enfance à la vieillesse.

RESTAURER LA MUQUEUSE INTESTINALE AVEC UN BOUILLON ! C’EST SIMPLE !

L’hyperperméabilité intestinale est une problématique qui touche une large partie de la population. En effet, la muqueuse de l’intestin est agressée de multiples manières par l’alimentation moderne, la mauvaise hygiène de vie et le stress. Or pour être en bonne forme, il est indispensable d’avoir une muqueuse intestinale qui assure sa fonction de barrière correctement.
Le bouillon de pied de veau est une panacée pour remédier à ce problème. Il contient de nombreux acides aminés qui ont des propriétés complémentaires pour restaurer la muqueuse.
La glutamine est l’acide aminé le plus abondant dans le sang et les muscles. Elle participe à la synthèse des protéines, l’équilibre acido-basique de l’organisme, la protection immunitaire, la restauration et le maintien de l’intégrité de la paroi intestinale.
La glycine est cicatrisante et participe à l’élimination de l’acide urique.
L’arginine permet l’élimination de l’ammoniac, de l’urée et de l’acide urique. Elle participe aussi à la restauration des tissus par son action sur la sécrétion de l’hormone de croissance.
La lysine contribue à la formation du collagène et au métabolisme des glucides.
La proline entre dans le métabolisme du collagène et favorise la cicatrisation.
La synergie entre ces différents acides aminés présents dans le bouillon explique son efficacité dans les problèmes d’hyperperméabilité intestinale.
Il est conseillé de faire des cures régulières en prévention, et d’en prendre sur du long court, à raison de trois cuillères à soupe par jour lorsque la muqueuse est abîmée.
Dans les problématiques cœliaques, ce bouillon est à utiliser plusieurs mois voire années avant de tenter une réintroduction des céréales contenant du gluten.
Cette préparation alimentaire entre donc tout à fait dans l’adage d’Hippocrate « Que ton aliment soit ton premier médicament ».

Noémie ACHET-PIRET
Naturopathe Hildegardien et formatrice à l’INSTITUT HILDEGARDIEN.

Sources :
www.passeportsante.net