prendre soin de son foie avant les fêtes

Prendre soin de son foie avant les fêtes de fin d’année

Voici quelques conseils pour prendre soin de son foie avant les fêtes de fin d’année. En effet, au mois de décembre, commence cette frénésie de préparation du temps des fêtes de Noël. Certains, souvent les plus jeunes, les attendent avec tant d’impatience. On oublie alors sa fatigue, son envie de repos, pour aller enchaîner les repas riches en sucres, en graisses, et souvent bien arrosés. Ce super cocktail est très éprouvant pour l’organisme du corps humain. Cela est vrai notamment pour le foie, cet émonctoire qui œuvre à l’élimination des toxines, graisses et alcools ainsi qu’au stockage des sucres.

De la même manière que vous préparez ce temps de fêtes extérieurement : décoration de votre maison, achat des quelques présents pour vos proches. Il est conseillé de préparer ce temps de fêtes intérieurement, donc chouchouter cet organe qui vous permettra de festoyer en toute liberté.

Hildegarde nous propose différentes astuces pour entretenir la vitalité de cet émonctoire. En effet,  elle recommande de le nettoyer régulièrement, le régénérer en profondeur et le stimuler dans son fonctionnement.

1/ Le vin de scolopendre

Le scolopendre, Asplenium scolopendrium, est une fougère. Il se développe en sous-bois humide, à l’ombre, près des rivières ou le long des faces nord des pentes et montagnes. Au printemps ces crosses sortent. Elles laissent apparaître de très belles feuilles longues que l’on ramasse et que l’on sèche afin de pouvoir réaliser ce vin quand on en a besoin.

Hildegarde nous recommande cette boisson pour nettoyer notre foie et nos poumons. Il est aussi très rééquilibrant de notre système hormonal. Faire une cure avec ce vin, permet non seulement à votre foie d’éliminer tous les encombrements qui ont tendance à ralentir son travail, mais également de soulager les poumons. Effectivement, en cette saison hivernale, il est également important de nettoyer les poumons des éventuelles mucosités. Cela permet de limiter les surinfections, car Noël est aussi un moment de partage … de microbes. En vue de rejoindre vos proches en toute liberté pour les fêtes, vous pouvez commencer votre cure dès début décembre, à raison d’une cuillère à soupe après chaque repas la première semaine, ce qui permet de commencer en douceur, et une avant et après chaque repas pour les semaines suivantes.

On trouve le vin scolopendre dans les boutiques spécialisées, sur l’approche autour d’Hildegarde. Il est également disponible dans la boutique de l’Institut Hildegardien.

2/ Le miel à la châtaigne

Hildegarde nous dit : « Le châtaignier est tout à fait chaud. Il a pourtant une grande vertu mêlée à sa chaleur et il est l’image de la discrétion. Ce qui est en lui, ainsi que ces fruits, est utile contre toutes les maladies qui attaquent l’homme. Celui qui souffre du foie écrasera souvent des châtaignes, les mettra dans du miel, et les mangera avec du miel et il sera guéri. »* Effectivement la châtaigne est notamment riche en vitamines B qui favorisent un bon fonctionnement du foie. Cet émonctoire sera vitalisé et régénéré, via la prise de ce miel. Il est conseillé de commencer début décembre et de consommer une petite cuillère à café de cette préparation 2 à 3 fois par jour avant les repas

On trouve le miel de châtaigne dans les boutiques spécialisées, sur l’approche autour d’Hildegarde, vous pouvez aussi mélanger vous-même poids pour poids de la farine de châtaignes biologique et du miel local (idéalement de châtaignier) dans un pot en verre type pot à confiture.

3/ La soupe de cresson

Hildegarde nous explique que le cresson, Nasturtium officinale, est très utile en cas de déséquilibre hépatique. C’est en effet le cas surtout si ce dysfonctionnement se manifeste par la coloration jaune du teint de la peau. Cette plante, qui appartient à la famille des brassicacées, est très riche en soufre, cet oligoélément va nettoyer le foie en douceur et favoriser son fonctionnement harmonieux. L’idéal selon l’abbesse est de le cuisiner à l’eau, car c’est ce qui correspond à son élément, où il pousse naturellement. Aussi il est conseillé de réaliser régulièrement des soupes de cresson, notamment en hiver, pleine saison de ce légume. Ainsi deux à trois soupes par semaine semblent déjà très efficaces pour changer la tendance et ramener l’équilibre hépatique.

Bien sûr, il est important de préciser que le foie effectue son travail de nuit. Donc pour favoriser le bon fonctionnement de ce dernier, il est important de se coucher tôt et de respecter ses besoins physiologiques de sommeil.

*Le livre des subtilités des créatures divines Hildegarde de Bingen, traduction Pierre Monat 1988,  éditions Jérôme Million, tome 2 chap 12 p33.

Recette de Mathilde LETOURNEUR

Naturopathe FENA et formatrice au sein de l’Institut

Son site internet : ICI